Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Le point sur la capitalisation dans les retraites

Le point de départ de cette étude est la phrase d’un politique bien connu s’élevant « non contre « les Allemands » en général mais sur le monstre né sous nos yeux de l’autre côté du Rhin dans le mariage de la finance mondialisée avec la plus grande maison de retraite par capitalisation du monde. »

Pour avoir étudié précédemment les systèmes de retraite français et allemands cette phrase ne me paraissait pas correspondre à la réalité ; après avoir demandé plus de détails sur le blog de l’intéressé et vu mes demandes passées à la trappe il m’a semblé important de creuser le sujet sur les pensions par capitalisation.

La comparaison sur les régimes de pension est quelque chose de bien difficile. L’OCDE nous fournit un tableau sur Statistiques sur les pensions par capitalisation qu'on peut ouvrir ici :

actifs pensions

On peut trouver ci-dessous, les informations fournies sur ce tableau interactif de l’OCDE.

« Les données collectées dans le cadre de ce projet portent sur les actifs, l'allocation des actifs, le passif, le revenu, les dépenses, les membres et le nombre de fonds. Les données sur les fonds de pension suivent la classification de l'OCDE par type de plans et type de fonds. Tous les types de plans sont inclus (professionnels et individuels, obligatoires et facultatifs).

La classification de l'OCDE considère aussi bien les plans de retraite capitalisés et provisionnés, liés à l'existence d'une relation d'emploi (plans de retraite professionnels) ou accédés directement sur des marchés de détail (plans de retraite individuels). Les plans obligatoires et facultatifs sont inclus. Les données incluent les plans dont les prestations sont payées par une entité du secteur privé (classés comme plans de retraite privés par l'OCDE) ou par une entité du secteur public capitalisées. Une description complète de la classification de l'OCDE est disponible à www.oecd.org/fr/gov/38836287.pdf.

Les fonds de pension comprennent également certains plans de retraite individuels tels que les Individual Retirement Accounts (IRAs) aux Etats-Unis, de même que des fonds pour des fonctionnaires. La couverture des statistiques suit le cadre réglementaire et de supervision. Tous les fonds de pension autorisés sont ainsi normalement couverts par l'exercice Global Pension Statistics. Les actifs détenus par les fonds de réserve des systèmes de sécurité sociale sont exclus.

On utilisera les deux entrées du tableau : fonds autonomes et Tous type de fonds en gardant la ligne « investissements »

La ligne investissement est définie ainsi :

Tout type d'investissement lié à un plan de retraite sur lequel des droits de propriété sont exercés par des unités institutionnelles, individuelles ou collectives. Cette variable se décompose selon les produits d'investissement suivants : - Numéraires et dépôts - Bonds et obligations émis par les secteurs public et privé - Emprunts - Actions - Immobilier - Fonds communs de placement - Contrats d'assurance non affectés - Fonds spéculatifs - Fonds de capital-investissement - Produits structurés - Autres investissements »

On peut trouver également quelques informations supplémentaires sur cette publication de 2014 qui montre bien le poids financier énorme de tous ces Investisseurs institutionnels :

http://www.oecd.org/daf/fin/private-pensions/Pension-Markets-in-Focus-2014.pdf

Les investisseurs institutionnels de l’OCDE totalisent, en 2013, 92600 Mds US $ d’actifs dont 34900 Mds pour des fonds d’investissement, 26100 Mds pour des fonds de pension (soit 26,7% du total), 5100Mds pour les réserves de fonction publique et 1800 Mds pour d’autres investisseurs.

Ces actifs représentent au total 289% du PIB de l’OCDE ; les fonds de pension représentent 84 % de ce PIB. Les actifs des fonds de pension des Pays Bas représentent 166% du PIB national.

Pension funds achieved positive returns in 2013 in almost all countries reviewed notwithstanding uncertainties in the world economy and volatility in financial markets

Les fonds de pension de l’OCDE affichent pour 2013 un rendement moyen de 4.7% entre 11.7% pour les USA et moins 4.6% pour le Danemark.

L’impact financier des fonds de pension sur l’économie réelle se traduit par une pression à la baisse sur les coûts salariaux et l’emploi pour optimiser les rendements des capitaux. La recherche de fortes valorisations boursières induit une grande volatilité des capitaux, La durée de détention moyenne d’une action est passée à 22 secondes au New York Stock Exchange grâce au trading haute fréquence. En dehors du THF, cette durée moyenne est descendue autour de huit mois sur les places principales.

Ces pratiques fragilisent la stabilité des marchés et favorisent la récurrence des crises. Paradoxalement, cette récurrence des crises est une bonne chose pour les gestionnaires de fonds sachant vendre avant le sommet et acheter au cœur de crise pour profiter du gonflage des bulles ! Il n’y a que les citoyens lambda qui trinquent à tous les coups !

La sophistication des outils financiers des principaux acteurs-dont les banques d'affaires à l'exemple de Goldmann-Sachs-et leur capacité à manipuler les Marchés laissent penser que la récurrence des Crises et des bulles est l'un des moyens de prélèvement de masse utilisée par l'oligarchie financière pour maintenir sa domination.

Somme toute, il faut faire suer le burnous des travailleurs pour leurs payer leur retraite ... et en tirer des avantages collatéraux

Le premier tableau (téléchargé en données excel) nous donne en gros le montant total en Millions de dollars US pour chaque pays des actifs mobilisés en vue de tout type de plans retraite (complémentaires ou pas, optionnels ou pas, réserves, assurances, immobilier…)

 Le point sur la capitalisation dans les retraites

On observe pour 2013 : France 271 Mds $ ; Allemagne : 235 Mds $, Pays Bas 1335 Mds $ ; Danemark 661 Mds $, Royaume Uni 2810 Mds, USA 23078 Mds (champion!)

La phrase de notre polémiste* est donc pour le moins inexacte au sens de l’OCDE !

* Qui est-ce?

Le deuxième tableau correspond aux mêmes entrées mais pour les actifs des fonds de pension autonomes.

 Le point sur la capitalisation dans les retraites

On observe pour 2013 : France 11,9 Mds $ ; Allemagne : 235 Mds $, Pays Bas 1335 Mds $ ; Danemark 146,7 Mds $. En Allemagne et aux Pays Bas, la capitalisation est le fait de Fonds de pension autonomes, c’est plus divers pour la France et le Danemark.

Rappelons pour mémoire qu’en France et encore en Allemagne le plus gros des retraites obligatoires est couvert par la répartition.

Les deux diagrammes suivants précisent la composition de ces actifs et leur part dans le PIB de différents pays.

 Le premier se rapporte aux fonds de pension autonomes.

Le second se rapporte à l’ensemble des capitaux mobilisés pour les différents modes de capitalisation des pensions.

On peut observer qu’en France l’essentiel de ces capitaux consiste en contrats d’assurance alors qu’aux USA on a près de 60% en fonds de pension, 13% en contrats d’assurances et le reste en divers placements. 

La morale de cette étude est que la retraite est une chose trop sérieuse pour que les politiques puissent dire un peu n'importe quoi et vraiment trop sérieuse pour la laisser entre les mains des financiers !

 

*L'auteur de la phrase citée en préambule est J.L Mélenchon.

Tag(s) : #economie politique